Que faire en cas d’ESTA refusé ?


Esta visa

Pour tout voyage en direction des États-Unis, il est impératif d’obtenir une autorisation d’entrée sur le territoire. En plus du classique visa, les USA ont mis en place l’Electronic System for Travel Authorization ou plus couramment appelé l’ESTA. Ce système offre une demande d’autorisation de voyage qui se substitue au visa tout en étant beaucoup plus simple et moins onéreuse sous certaines conditions. Et si ces conditions ne sont pas respectées, il y a de forts risques de voir son ESTA refusé. Comment faire dans ce cas pour tout de même se rendre aux États-Unis ?

Pourquoi mon ESTA est refusé ?

Lorsque vous faites une demande d’autorisation ESTA, il est demandé de remplir un formulaire qui sera d’abord analysé par un robot. Si ce dernier détecte la moindre anomalie, c’est un agent de l’immigration qui prend le relais. C’est alors à lui que revient la tâche d’accepter ou non la demande. Il peut donc refuser l’ESTA pour l’un ou plusieurs des motifs suivants :

  • L’objet du séjour n’entre pas dans le cadre autorisé par l’ESTA (tourisme et affaire non rémunérée uniquement) ;
  • Le voyage prévu dépasse les 90 jours consécutifs autorisés ;
  • L’individu effectuant la demande n’est pas citoyen de l’un des 38 pays faisant partie du programme ESTA ;
  • L’individu effectuant la demande possède une double nationalité de l’un des pays suivants : Yémen, Somalie, Libye, Iran, Soudan, Irak, Syrie ;
  • L’individu effectuant la demande possède déjà un ESTA ou un visa en cours de validité ;
  • Le passé judiciaire de l’individu n’est pas compatible avec les règles de l’ESTA ;
  • Le passeport utilisé lors de la demande n’est pas un passeport biométrique ou électronique ;
  • Les informations renseignées sur le formulaire comportent des fautes de frappe ou sont erronées.

Que faire si mon ESTA est refusé ?

Après avoir soumis votre demande, l’agence en charge de la vérification des ESTA s’engage à fournir une réponse dans les 72 h maximum. Si cette dernière se révèle être négative, aucune indication concernant le refus ne vous sera communiquée. Si vous souhaitez en connaitre les raisons, il vous faudra contacter le Travel Redress Inquiry Program, branche du Department of Homeland Security : le premier est en charge des réclamations concernant l’ESTA tandis que le second est le département de la sécurité intérieure des États-Unis responsable du programme d’exemption de visa.

Une fois que vous avez pris connaissance du ou des motifs de refus, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Si la non-validité de votre demande ESTA est due à une erreur lors du remplissage du formulaire et que vous savez comment la rectifier, vous pouvez soumettre de nouveau une requête d’autorisation. Vous pouvez également remoduler votre séjour pour qu’il corresponde aux conditions imposées, si ce n’était pas le cas, ou encore obtenir un passeport biométrique ou électronique afin d’être en règle auprès des standards américains. Mais malheureusement, si le refus porte sur l’un des autres critères énoncés plus haut, il va obligatoirement falloir vous tourner vers une demande de visa adéquate à votre voyage.